Accueil‎ > ‎Actu‎ > ‎

Rythmes scolaires : Communiqué de presse PEEP

publié le 2 juil. 2012 à 13:30 par Issy Peep   [ mis à jour : 2 juil. 2012 à 14:02 ]

Destinataires : presse, institutionnels, CA, UA, AD, APE.

Le 28 juin 2012

 

La PEEP dénonce « le bricolage » de ce calendrier scolaire

 

Rythmes scolaires, la PEEP réagit
Le CSE (Conseil Supérieur de l’Enseignement) d’aujourd’hui a adopté le vœu de la FCPE de prolonger de deux jours et demi les vacances de la Toussaint et le ministre de l’Education nationale a entériné ce vote. La PEEP a voté « contre » ce projet de calendrier qui ne permet pas un véritable rattrapage de ces deux jours et demi et qui ne respecte pas l’alternance 7 semaines de cours – 2 semaines de vacances.

Ainsi, les élèves devront travailler jusqu’au 5 juillet alors que nous pouvons constater, à ce jour, que plus aucun élève du second degré n’est présent dans un établissement scolaire. Rattrapage illusoire donc. De la même manière, les mercredis 3 avril et 22 mai après-midi, autres journées de compensation, seront difficilement mis en place dans les collèges et lycées.

La France a été reconnue comme l’un des pays européens ayant le nombre de jours d’Ecole le plus faible. Alors que les premières paroles de nos plus hauts responsables pouvaient laisser croire que l’on allait réellement ouvrir le dossier des rythmes scolaires, voilà que la première mesure phare octroie aux élèves et aux professeurs, deux jours de vacances supplémentaires ! Les parents peinent à comprendre…

 

Il y a une véritable nécessité à réformer en profondeur les rythmes scolaires, la durée des temps de travail et de présence en classe. Mais cette réforme passe par de la concertation, de la patience et de la sagesse, en laissant du temps au temps.

Si le ministre de l’Education nationale souhaite réintroduire de la confiance dans le système, il faut qu’il entende tout le monde, sans esprit partisan ou corporatiste car nos enfants ne méritent pas des réformes bricolées.
 
Pour les parents, la seule et unique véritable urgence est l’assurance que leurs enfants disposeront, dès le premier jour de classe, de tous leurs professeurs dans des classes moins surchargées. Seules véritables conditions de succès et de rentrée réussie.
 
 

Comments