Accueil‎ > ‎Actu‎ > ‎

Activités périscolaires - alerte sur les hausses de tarifs - 2015-2016

publié le 20 sept. 2015 à 03:09 par Issy Peep

Nous avons pris connaissance des nouvelles tarifications des prestations et activités que la Ville et le Clavim proposent aux enfants d’Issy-les Moulineaux.

Le constat est une nouvelle forte hausse générale, en comparaison des tarifs en vigueur en septembre 2014 :

-          Garderie du matin en maternelle : +5% ;

-          Garderie du matin (ou du soir) en élémentaire : +3,53% (après déjà une forte hausse en septembre 2013) ;

-          Repas : +4,59%, après déjà une hausse de 3,09% il y a 1 an ;

-          Activités périscolaires en maternelle (‘plus gros’ forfait) : +5%, après une hausse de 6,52% il y a 1 an ;

-          Demi-journée Clavim (exemple : le mercredi après-midi) : +5,26% ; les tarifs de la journée Clavim augmentent à ce rythme depuis septembre 2012 ; de plus, l’inclusion de la prestation goûter dans la journée/après-midi Clavim augmente le coût, depuis septembre 2014 ;

-          Goûter : +4,82%, après une hausse de 23,8% il y a 1 an ;

Cette comparaison est opérée sur les tarifs maximum, qui mis à part les activités périscolaires de l’après-midi où la progressivité est plus étalée, concernent environ la moitié des familles isséennes. Avec le modèle de paiement au taux d’effort, la comparaison n’est pas possible à notre niveau pour les familles aux revenus moindres (mis à part les tarifs minimum).

Toutes ces hausses impactent significativement le budget mensuel des familles :

-          Plusieurs scénarii mettent en évidence, en comparaison de l’an dernier, une hausse de la dépense globale mensuelle pour ces prestations en maternelle d’environ 4,8%, et en élémentaire entre 8,9 et 10,3%.

A titre de comparaison, l’inflation en France à fin aout 2015 sur les 12 derniers mois est nulle, sur 2014 de +0,5%, sur 2013 de +0,9%.

On se demande quand elles vont cesser ou revenir aux niveaux plus raisonnables des années avant 2012.

Concernant les activités périscolaires, le risque augmente que certaines familles en évitent certaines, ce qui conduirait à un effet contraire à celui initialement recherché par la réforme des rythmes scolaires. La qualité et le renouvellement de ces activités au fil des trimestres et des ans seront aussi des éléments clés pour les maintenir attrayantes.

Nous avons fait part de ces éléments et inquiétudes à des conseillers municipaux, que nous avons rencontrés le 17 septembre dernier. Leur réponse confirme nos « soupçons » : facture des rythmes scolaires, aléas (et baisses) des dotations globales de fonctionnement de l’Etat, solidarité vers la région Ile-de-France et les autres régions, …et maintien d’un niveau de prestations inchangé pour la Jeunesse à Issy.

Nous avons bien insisté sur le fait que nos enfants doivent rester une priorité, au niveau éducatif, périscolaire, et que notamment au niveau du financement cela reste abordable et attractif pour tous. Nous souhaitons autant que possible que le secteur de l’Education soit préservé des coupes budgétaires.

M. De Carrère (Conseiller municipal chargé de l’Education à Issy) consultera les représentants des parents pendant l’année, en vue d’éventuels ajustements.

Mme Estrade-François, Présidente du CLAVIM, pour sa part nous a notamment répondu que « l’Association a intégré le réel impact de la réforme des rythmes scolaires qui a induit des charges supplémentaires pour le CLAVIM (augmentation de plus de 50% des effectifs en accueil périscolaire du soir en maternelle) et une perte de recettes (avec la suppression de l’accueil de loisirs le mercredi matin). (…) Le CLAVIM a souhaité conserver les conditions optimales d’accueil et de sécurité des enfants confiés. Le CLAVIM n’a ainsi pas souhaité abaisser les ratios d’encadrement (comme il l’est autorisé désormais aujourd’hui). Le CLAVIM veille à ne pas réduire les activités proposées au sein des accueils de loisirs, en conservant une dynamique et un renouvellement des animations au profit de l’épanouissement et le bien-être des enfants dans le respect de leur rythme. »
Comments